Qu'est-ce que l'arboriculture ?

photo Qu'est-ce que l'arboriculture ?

Pour répondre aux défis climatiques, environnementaux ou alimentaires, la culture joue un rôle majeur. La mise en place d'un projet de développement durable au bénéfice de l'économie est fortement souhaitée. L'agriculture est l'un des éléments les plus concernés, y compris l'arboriculture que l'on va découvrir un peu plus.

En quoi consiste ce type de culture ?

Il s'agit d'une activité humaine qui consiste à cultiver des arbres, que ce soit dans une plantation ou dans un verger, pour développer l'économie et améliorer la qualité de l'environnement. Différentes définitions s'associent à cette discipline dont la sylviculture qui désigne la production et la récolte de masse de bois dans la forêt. Quant à la production de plants d'arbres, on parle de préférence de pépinière arboricole ou d'horticulture.

Il est possible de cultiver une quantité importante d'arbres selon les objectifs. Dans certaines régions, la culture arboricole prend même une part importante dans l'économie agricole.

Comme principale activité, un arboriculteur prend soin des arbres, depuis la pause des arbustes à la production, en passant par les traitements phytosanitaires. Il doit faire face aux attaques des ravageurs ainsi que des agents pathogènes.

Les différents types de cultures d'arbres

Il existe deux grands types de culture arboricole dont :

  • la culture d'arbres fruitiers
  • la culture d'arbres ornementaux dédiés à l'endroit public ou privé.

La culture d'arbres fruitiers requiert une certaine compétence dans le traitement et l'entretien des arbres, ainsi que dans la production des fruits.

A la différence des plantes sauvages, les arbres fruitiers et ornementaux sont plantés suivant un objectif précis. Ils peuvent être commercialisés, consommés ou utilisés comme matières premières. A ce titre, plusieurs études et analyses primordiales accompagnent cette discipline dont l'étude de la physiologie végétale et celle des techniques d'entretien pour assurer la production.

Les utilisations des arbres sont différentes sur le marché : récolte saisonnière de fruits, bois d'œuvre, copeaux de bois… Mais très souvent, ils sont cultivés pour préserver l'environnement ou pour abriter la faune et la flore locales.

La culture arboricole durable en Tunisie

Actuellement, le gouvernement tunisien veut promouvoir le secteur de l'agriculture, y compris l'arboriculture. Pour y arriver, il apporte son soutien aux investisseurs et aux opérateurs œuvrant dans le domaine.

En termes d'agriculture, Tarek Bouchamaoui mise sur le territoire tunisien. Souhaitant porter plus loin le groupe familial qu'il anime depuis 2012, HBG Holding, cet homme d'affaires a réalisé un projet pour faire progresser une agriculture moderne en Tunisie.

En 2015, HBG Holding a conçu la filiale Al Hidaya Agricole, qui s'est appropriée des terrains dans le sud de la Tunisie pour réaliser un projet agricole ambitieux et novateur. Tarek Bouchamaoui a sélectionné des terres agricoles de 750 hectares aux alentours de Matmata (gouvernorat de Gabès) pour mettre en œuvre une culture d'arbres raisonnée. Vous pouvez également retrouver un article sur la transition énergétique en Tunisie ici : https://www.forbes.fr/business/tarek-bouchamaoui-donne-le-la-pour-la-transition-energetique-en-tunisie/.

Bénéficiant d'un bon microclimat et de ressources en eau souterraine, cette zone est très favorable pour des récoltes précoces. Le plan de ce projet d'agriculture durable comprend :

  • La plantation d'une variété d'arbres fruitiers tels que les pêchers, les abricotiers, les vignes et les grenadiers sur une superficie de 100 ha
  • La plantation d'amandiers en culture hyper-intensive sur une superficie de 250 ha et d'oliviers sur un terrain de 250 ha.